LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC SOULIGNE LA RÉOUVERTURE DE LA ROUTE VILLEBOIS-JOUTEL

Source : Gouvernement du Québec

Chibougamau, le 18 mars 2016 – Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Pierre Arcand, a souligné aujourd’hui, en compagnie du ministre délégué aux Mines, M. Luc Blanchette et du député d’Ungava, M. Jean Boucher, la réouverture récente de la route reliant la localité de Villebois à l’ancienne localité de Joutel, dans la région du Nord-du-Québec, grâce à un projet pilote visant le partage des coûts de réfection et d’entretien entre des intervenants publics et privés.

« La réouverture de cette route permet l’accès à une région riche en ressources et utilisée tant par des entreprises minières et forestières que par des villégiateurs. Elle constitue une infrastructure stratégique dont il faut préserver l’accès et maintenir un niveau d’entretien minimal et sécuritaire 12 mois par année. Le projet pilote que nous lançons avec cette route permettra d’atteindre ces objectifs tout en évaluant une nouvelle formule de partage des coûts », a déclaré le ministre.

Deux partenaires contribueront financièrement à la remise à niveau de la route : 134 643 $ proviendront de la Société du Plan Nord et 53 857 $ du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

« Ce projet constitue un pas important pour le développement de la région en donnant accès à des ressources abondantes permettant de soutenir la création de richesse avec des emplois de qualité », a affirmé le député d’Ungava, M. Jean Boucher.

« Autant le Plan Nord, la Stratégie maritime que la Vision stratégique du développement minier au Québec, dévoilée cette semaine, ont pour objectif de construire de nouvelles infrastructures et de partager celles déjà en place afin de donner accès à l’immense potentiel minéral du Québec. La réouverture de la route Villebois-Joutel démontre l’engagement de notre gouvernement d’atteindre nos objectifs ambitieux en matière de développement économique », a pour sa part déclaré le ministre Luc Blanchette.

Plusieurs entreprises du secteur, qui profiteront de la réouverture de la route, contribueront également à son entretien. Ces utilisateurs, soit la compagnie minière BHP Billiton, la compagnie forestière Tembec ainsi que six sociétés minières d’exploration et une entreprise forestière, assumeront une partie des coûts de réfection ainsi que l’ensemble des coûts d’entretien annuels. Les contributions seront établies selon le principe de l’utilisateur-payeur, en fonction de la fréquence et de l’intensité d’utilisation.

« Le type de fonctionnement que nous mettons à l’essai avec la route Villebois-Selbaie-Joutel pourrait éventuellement devenir un modèle d’exploitation des infrastructures routières sur le territoire du Plan Nord. En effet, la collaboration entre les organismes du secteur public, qui souhaitent faciliter l’accès au territoire nordique, et les entreprises, qui seront les premières utilisatrices de ces infrastructures, pourrait favoriser un partage plus équitable des coûts et des responsabilités. Nous examinerons de près les résultats de ce projet pilote », a conclu le ministre Arcand.

À propos du Plan Nord

Le Plan Nord a pour but de mettre en valeur le potentiel minier, forestier, énergétique, social, culturel et touristique du territoire québécois situé au nord du 49e parallèle. Il créera des emplois et de la richesse tant pour les communautés nordiques que pour l’ensemble des Québécois, dans le respect des populations du Nord et de l’environnement. En harmonisant les aspects économiques, sociaux et environnementaux sur lesquels repose le Plan Nord, le gouvernement du Québec souhaite en faire une référence en matière de développement nordique responsable et durable et un projet rassembleur pour la société québécoise. La Société du Plan Nord est l’organisme responsable de sa mise en œuvre.